ô beaux yeux bruns, Louise Labé. Entretien préparé en commentaire et questionnaires. Aveu d'une passion amoureuse

Du francais a la philo

Une expérience amoureuse ambivalente, le dépit du sentiment amoureux

 

Demande de préparation orale 

 

 

ô beaux yeux bruns, Louise Labé 


Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés, 
Ô chauds soupirs, ô larmes épandues, 
Ô noires nuits vainement attendues, 
Ô jours luisants vainement retournée ! 

Ô tristes plaints, ô désirs obstinés, 
Ô temps perdu, ô peines dépendues, 
Ô milles morts en mille rets tendues, 
Ô pires maux contre moi destiné ! 

Ô ris, ô front, cheveux bras mains et doigts ! 
Ô luth plaintif, viole, archet et voix ! 
Tant de flambeaux pour ardre une femelle ! 

De toi me plains, que tant de feux portant, 
En tant d'endroits d'iceux mon cœur tâtant, 
N'en ait sur toi volé quelque étincelle. 

Louise Labé (1524-1566) 

 

Du francais a la philoConsulter la demande de préparation orale

Descriptif 

Problématique: En quoi ce sonnet constitue-t'il l'aveux d'une passion amoureuse ? 

I- Une expérience amoureuse ambivalente 

A- Le poète célèbre le corps qu'elle désire 

B- Le jeu de la séduction 

C- Un sentiment non partagé 

II- Le dépit du sentiment amoureux 

A- La plainte du poète et la tonalité élégiaque 

B- La confession d'une victime 

C- Les regrets et amertume du poète 

Conclusion

Ouverture 

Questionnaire dans le respect des axes d'étude 

La fonction de l'écriture poétique 

Consulter le document 

 

 

Oral EAF Poésie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau