Je vis je meurs de Louise Labé. Comment gérer l'oral de français? Document idéal pour se préparer et réviser l'entretien

Du francais a la philo

Dualité des sentiments, la fusion des contraires. Le pouvoir de l'amour, l'excès, la confusion temporelle et la destruction des certitudes

 

Demande de préparation orale 

Séquence poésie

Louise Labé

 

 


Louise Labé, oral EAF 

Je vis, je meurs 

Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ; 
J'ai chaud extrême en endurant froidure : 
La vie m'est et trop molle et trop dure. 
J'ai grands ennuis entremêlés de joie. 

Tout à un coup je ris et je larmoie, 
Et en plaisir maint grief tourment j'endure ; 
Mon bien s'en va, et à jamais il dure ; 
Tout en un coup je sèche et je verdoie. 

Ainsi Amour inconstamment me mène ; 
Et, quand je pense avoir plus de douleur, 
Sans y penser je me trouve hors de peine. 

Puis, quand je crois ma joie être certaine, 
Et être au haut de mon désiré heur, 
Il me remet en mon premier malheur. 

Louise Labé (1524-1566) 

 

Problématique 
En quoi l'amour en exerçant son pouvoir peut-il être source de désordre? 

Plan de l'étude 

I - Expression du désordre de l'amour 

1 - le corps soumis aux sensations opposées 

2 -La dualité des sentiments 

3 - La fusion des contraires 

II - Le pouvoir de l'amour 

1 - l'excès 

2 - Confusion temporelle 

3 - La destruction des certitudes 

 

Du francais a la philo

 

 

A consulter : 

 

 

 

Oral EAF Poésie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau